Face à la Mer – Françoise Bourdin

Bonjour, bonjour!

 

Il est des livres qui traitent de sujets plus difficiles que d’autres. Les auteurs traitent ce sujet parfois avec humour, parfois crûment, parfois même avec beaucoup d’espoir. C’est le cas, ici. Françoise Bourdin nous livre un roman dont le sujet est le burn-out, mais elle garde cette touche d’espoir, l’envie de remonter la pente le plus rapidement possible.

Aviary Photo_131948108070420045.png

Vous l’aurez compris, les sujets principaux sont la dépression mais aussi la « maison de César ». Je vous parle de cette dernière, car elle m’est apparue comme une allégorie, une sorte de personnification de la dépression du personnage principal, Mathieu. Il faut vraiment lire le roman pour comprendre ceci, mais pour faire simple, la maison est le refuge de Mathieu, toutefois, elle est dans un état déplorable. Mais au fil de l’intrigue, Mathieu décore la maison et, en même temps qu’il la décore, il semble reprendre sa vie en mains, sortir de son mutisme, de sa dépression. Bien entendu, ce n’est pas le seul élément de l’histoire qui ait un lien en rapport avec ce burn-out dont souffre Mathieu. Bien d’autres petites choses viennent se méler les unes aux autres de façon à créer un tout harmonieux. On est plongé dans les sentiments du personnage principal, mais aussi dans ceux des autres personnages dont on suit les péripéties: comment ressentent-ils le burn-out de Mathieu, comment le vivent-ils? Comment y font-ils face?

On pourrait aussi s’interroger sur le rôle de la mer dans tout cela. J’en suis venue à la conclusion que la mer représente une constante, quelque chose de rassurant auquel Mathieu se raccroche pour sortir de ses tourments. Elle peut aussi être source de contraste entre mer et mère. En effet, la maison de César se trouve face à la mer, le titre est assez éloquent et pourtant, pendant que Mathieu cherche à se remettre sur pieds, il se voit contraint d’affronter son passé et donc, sa mère.

En soit, c’est une très belle histoire mais j’ai été vraiment déçue par la fin. J’ai eu le sentiment que le roman était inachevé, qu’il manquait quelque chose. J’en attendais plus. Toutefois, les personnages sont bien travaillés, ils ont beaucoup de relief. Suivre le parcours de chacun fût un réel plaisir. Le sujet de la dépression est, à mon sens, bien amené et plutôt bien expliqué tout au long de la lecture. Mais, il faut tout de même se souvenir que l’expérience liée à la dépression est propre à chacun, personne ne la vit réellement de la même façon, bien qu’il y ait toujours quelques similitudes.

Ce ne fût pas un coup de coeur, mais j’ai tout de même beaucoup apprécié ma lecture. Un livre bien travaillé que je recommande volontiers.

Connaissez-vous l’auteure? Avez-vous lu ce roman (ou d’autres)?

 

À bientôt,
C.

Publicités

4 commentaires sur « Face à la Mer – Françoise Bourdin »

  1. Merci ! Envie de le lire même si le personnage principal est un homme. J’aurais aimé que ce soit une femme, d’ailleurs je m’attendais à ce que cela en soit une.
    Françoise Bourdin est une écrivaine que je connais de nom, mais je n’ai lu aucun de ses livres.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s